J’ai totalement relooké mon appart’ pour le vendre

 
J’ai totalement relooké mon appart’ pour le vendre

Pas tou­jours fa­cile de re­vendre son ap­par­te­ment ou sa mai­son dans un mar­ché de l’im­mo­bi­lier très ver­sa­tile. Pour mettre toutes les chances de votre côté et ne né­gli­ger au­cun des dé­tails qui sau­ront sé­duire votre client, pen­sez au home sta­ging ; ou la mise en scène de votre bien im­mo­bi­lier.

 

Mise en va­leur

Met­tez-vous à la place des per­sonnes qui vi­sitent votre ap­par­te­ment dans l’éven­tua­lité de l’ache­ter. Les pièces sont vides, à part un vieux ca­napé dé­fraî­chi au mi­lieu du sa­lon, le mi­roir ébré­ché de la grand-mère dans l’en­trée, deux car­reaux de faïence sont cas­sés dans la douche, et, dans la cui­sine, il ne reste plus que l’évier… pas très at­trayant. Il existe une so­lu­tion pour rendre votre bien at­trac­tif à coup sûr. Confiez votre ap­par­te­ment à des mains ex­pertes, qui sau­ront mettre en lu­mière et en va­leur – au sens propre du mot – votre bien im­mo­bi­lier : c’est le home sta­ging.


Effet coup de coeur

Vous avez le choix entre deux mé­thodes. Votre ap­par­te­ment est en bon état, mais vous vou­lez juste le meu­bler et le dé­co­rer. Tel un dé­co­ra­teur – pro­vi­soire bien sûr –, le home sta­ger va ap­por­ter des meubles, ob­jets de déco, lustres et lampes de che­vet, ri­deaux, faux ap­pa­reils élec­tro-mé­na­gers, faux fruits et lé­gumes, vraies plantes vertes, des livres ou­verts et des jouets épar­pillés dans la chambre des en­fants… Juste pour ai­der votre ache­teur po­ten­tiel à se pro­je­ter et pour­quoi pas à dé­clen­cher le fa­meux coup de cœur.

gallery, Hager gallery, interrupteurs, prises, prises de courant, prise de couleur, interrupteur bleu

Votre bien au goût du neuf

Votre mai­son est dans un état, on va dire dé­frai­chi. Vous n’avez pas en­vie d’in­ves­tir des milles et des cents dans une ré­no­va­tion com­plète. Pour quelques mil­liers d’eu­ros, le home sta­ger va re­mettre votre bien au goût du neuf. Un coup de pein­ture dans la cui­sine, un bé­ton ciré par-des­sus le car­re­lage de la salle de bains, une cou­leur mode sur un des murs du sa­lon… et ce­rise sur le gâ­teau, le pro­fes­sion­nel ap­por­tera lui aussi son mo­bi­lier et sa dé­co­ra­tion. Et bien sûr, toute cette mise en scène sera pho­to­gra­phiée et af­fi­chée sur le site web de l’agence à la­quelle vous avez confié la vente de votre bien. Pa­tien­tez juste un peu : la vente va se faire !


Diagnostic électrique

Pe­tit conseil du pro : quoi­qu’il ar­rive, avant de le vendre, sou­met­tez votre bien au Diagnostic Electrique Obligatoire (DEO) : il porte sur l’éva­lua­tion des risques et doit être réa­lisé par un pro­fes­sion­nel agréé par un or­ga­nisme de cer­ti­fi­ca­tion.

Je découvre