Lancez-vous dans des travaux de rénovation énergétique !

 
Travaux de rénovation énergétique !

Chan­ger votre vieille chau­dière au fuel, mieux iso­ler vos combles, ou rem­pla­cer vos fe­nêtres… cela n’est pas donné ! Et donc vous at­ten­dez. Et donc vous conti­nuez à payer des charges de chauf­fage in­utiles et – en pas­sant – à ré­chauf­fer la pla­nète. Sa­vez-vous que vous avez sans doute droit à des aides ? Fai­sons le point en­semble sur les évo­lu­tions en 2019.


Crédit d'impôt

Le cré­dit d’im­pôt pour la tran­si­tion éner­gé­tique (CITE) vous per­met de dé­duire de votre im­pôt sur le re­venu une par­tie des dé­penses de vos tra­vaux pour l’amé­lio­ra­tion éner­gé­tique de votre ré­si­dence prin­ci­pale, construite de­puis plus de deux ans (date de débuts des travaux). Il s'applique dès lors que vous ne dépasser un certain revenus fiscal. Le CITE est valable pour les dépenses liés à l'isolation de votre logement ou d'équipements qui permettent de réduire votre consommation d'énergie, de plus, vous devez réaliser les travaux avec une entreprise. Le mon­tant du CITE va­rie de suivant le montant des travaux réalisé et ne peut dépasser 75% de la valeur payée. Il est plafonné de 2400€ pour une personne seule à 4800€ pour un couple (imposition commune). 


Prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pro­longé jus­qu’en 2022 s’ap­plique aux tra­vaux de ré­no­va­tion éner­gé­tique dans votre ré­si­dence prin­ci­pale construite de­puis plus de deux ans. Les tra­vaux doivent por­ter sur une seule ou plu­sieurs des opé­ra­tions sui­vantes : iso­la­tion de la toi­ture, des murs, rem­pla­ce­ment des portes et fe­nêtres ex­té­rieures, ins­tal­la­tion d’un chauf­fage ou d’une pro­duc­tion d’eau chaude uti­li­sant des éner­gies re­nou­ve­lables. L’éco-PTZ est ac­ces­sible à tous les pro­prié­taires, oc­cu­pants ou bailleurs, sans condi­tion de res­sources ; il est pla­fonné à un maxi­mum à 40% du coût total de l'opération à financer. C’est-à-dire que sur cette somme vous ne paie­rez au­cun in­té­rêt ni de frais de dossier.  



« Ha­bi­ter mieux »

Sous cer­taines conditions de ressources, le pro­gramme « Ha­bi­ter mieux » de l’ANAH vous per­met éga­le­ment de bé­né­fi­cier d’une aide qui pourra at­teindre jus­qu’à 50 % du mon­tant to­tal de vos tra­vaux, pla­fon­née à 30 000 € au maxi­mum, et à condi­tion que les tra­vaux soient réa­li­sés par un artisan qualifié RGE (re­connu ga­rant de l’en­vi­ron­ne­ment).
Vous avez d’autres ques­tions sur la TVA à 5,5% ou le chèque éner­gie ? Les ré­ponses sont ici.


Besoin d'aide pour votre projet ? A la recherche d'un professionnel pour vous aider dans vos travaux de rénovation énergétique ?

Faites appel à un de nos électriciens agrées Hager, il vous conseillera et vous guidera dans tous vos projets.