Vous avez dit hygge ?

 
Vous avez dit hygge ?

Au Da­ne­mark, c’est beau­coup plus qu’une mode fa­çon Ins­ta­gram. C’est une fa­çon d’être, un style de vie, une phi­lo­so­phie, presque une re­li­gion… Le hygge im­prègne la vie des peuples du nord, comme une sorte de couette bien douillette qui ré­con­for­te­rait les mo­ments forts de la vie.


Plaid, chaus­settes, bou­gies…

Vous ado­rez vous po­ser sur votre ca­napé le di­manche après-midi pour lire un bon bou­quin, en­rou­lée dans votre cou­ver­ture de laine pré­fé­rée, en n’ou­bliant sur­tout pas d’en­fi­ler votre paire de chaus­settes la plus douillette ; vous ne ra­te­riez pour rien au monde le brunch du même di­manche avec toute votre fa­mille, conjoints, en­fants, cou­sins, grand-pa­rents ; vous ne pou­vez pas vous em­pê­cher d’al­lu­mer des bou­gies par­tout dans votre mai­son… C’est sûr, vous êtes un peu hygge.


Bien-être

Le hygge (les Da­nois pro­noncent « hu­gueu ») est en fait un mot nor­vé­gien qui veut dire quelque chose comme « bien-être ». Vous l’avez com­pris, il s’ap­plique de plein de ma­nières. Faire une ba­lade en fa­mille ou avec des ami(e)s, même s’il pleut, c’est hygge. Il suf­fit de se vê­tir en consé­quence et, une fois ren­tré à la mai­son, de boire un cho­co­lat chaud ou un thé avec un bon gâ­teau de­vant la che­mi­née. Et ça marche aussi en été : s’al­lon­ger dans des tran­sats en fa­mille, avec juste un pe­tit plaid en co­ton pour se pro­té­ger du pe­tit vent noc­turne, à guet­ter les étoiles fi­lantes. 100 % hygge !

maison vacances, maison connectee, solution connectee, maison connectee vacances, maison securise, distance, piloter a distance

Ambiance lumineuse

Dans la mai­son, outre les in­dis­pen­sables bou­gies, quelques dé­tails suf­fi­ront à créer une am­biance hygge. Un va­ria­teur de lu­mière de la gamme gal­lery de Ha­ger vous per­met­tra de ré­gler votre am­biance lu­mi­neuse à votre guise : juste comme il faut pour vous sen­tir bien. Ah… et en fait, sa­viez-vous que les Da­nois, mal­gré leurs longs hi­vers, passent pour être le peuple le plus heu­reux du monde ? Fau­drait-il y voir un ef­fet du hygge ? Es­sayez : vous ver­rez.


Je découvre gallery