Plu­tôt heures creuses
ou heures pleines ?

 
Heures creuses

Bien sûr, vous le sa­vez déjà : en ma­tière d’élec­tri­cité, les heures creuses coûtent moins cher que les heures pleines… se­lon l’in­faillible loi du mar­ché. Sauf que vous n’avez ja­mais fait le né­ces­saire et que vous conti­nuez à payer le ta­rif de base. Alors pour­quoi conti­nuer à payer plus cher ce que vous pour­riez payer moins cher ? Mais en fait, est-ce si in­té­res­sant ? Dé­cryp­tage.


Dé­fi­ni­tion des heures

Les heures creuses sont celles où la consom­ma­tion élec­trique de l’en­semble de la po­pu­la­tion est la moins éle­vée. Au contraire, les heures pleines sont celles où la consom­ma­tion est la plus forte. Gé­né­ra­le­ment, les pre­mières se si­tuent en plein mi­lieu de la nuit, et les se­condes le ma­tin et en dé­but de soi­rée. Et lo­gi­que­ment les pre­mières sont fac­tu­rées moins cher que les pre­mières. Idéal pour faire tour­ner le lave-vais­selle ou le lave-linge, sans faire ex­plo­ser sa fac­ture.

Faire le bon choix

Vous avez en fait le choix entre deux so­lu­tions : Base ou Heures Pleines Heures Creuses (HPHC). Se­lon vos four­nis­seurs d’élec­tri­cité, le prix de l’abon­ne­ment Base est sen­si­ble­ment moins cher que l’abon­ne­ment HPHC. A la consom­ma­tion, le prix du kWh en heure creuse est moins cher qu’en Base, mais le prix des heures pleines sera lui plus cher. Il ne vous reste plus qu’à faire le sa­vant cal­cul afin de sa­voir quel ta­rif est le plus in­té­res­sant pour vous. Il existe de nom­breux com­pa­ra­teurs sur le web. Si votre fa­mille est nom­breuse, si vos ma­chines tournent à plein ré­gime, si vous chauf­fez votre lo­ge­ment et votre eau à l’élec­tri­cité, il y a de fortes chances pour que vous ayez in­té­rêt à pas­ser au ré­gime HPHC.

Com­ment faire ?

Com­men­cez par vé­ri­fier les ho­raires heures creuses et heures pleines de l’en­droit où vous ha­bi­tez : ils peuvent va­rier d’une com­mune à l’autre. As­su­rez-vous que votre comp­teur élec­trique pré­voit la double op­tion. Vous vou­lez chan­ger de ta­rif ? Faites ap­pel à votre four­nis­seur d’éner­gie, il in­ter­vien­dra sur votre comp­teur, phy­si­que­ment ou en ligne (en cas de comp­teur Linky). Vous êtes tou­jours per­plexe ? Ap­pe­lez un élec­tri­cien de notre ré­seau : il vous ai­dera à faire vos cal­culs et à prendre votre dé­ci­sion.


Besoin d'aide pour votre projet ? Envie d'avoir l'avis d'un expert ?

Faites appel à un de nos électriciens agrées Hager, il vous conseillera et vous guidera dans tous vos projets.

Je cherche un électricien agrée